logo crinière d'or

Santé des équidés Emphysème

Alimentation équidé et santé
gros plan sur les principales pathologie :

TOUX EQUINE, ASTHME … LE CHEVAL "EMPHYSÉMATEUX"

Il y a une tendance à dire, ou à entendre dire, « mon cheval fait de l'emphysème ». J'aurais tendance à dire que le cheval est en train de "fabriquer "de l'emphysème.
Je m'explique : lorsque le cheval se trouve enfermé et confronté à de nombreuses sources d'irritation bronchique, il se met à tousser.
Sa capacité respiratoire étant très importante, en cas d'irritation nasale, il tousse avec violence.

dessein l’emphysème pulmonaire

Souvent, au départ, il ne s'agit, que d'une irritation due aux multiples agressions physiques et chimiques qu'il subit dans son box ou dans son environnement proche,(poussières de foin ,de paille, odeurs d'ammoniac dues à l'urine et aux diverses déjections).

En extérieur, même si c'est plus rare, cela peut se voir lors d'un environnement auquel le cheval sera particulièrement sensible. Le fanage du foin ou nombreux champs de colza, par exemple, dans l'environnement.

Si les agressions physicochimiques ne se calment pas, la toux ne se calmera pas non plus. A force de tousser, le cheval peut se causer des lésions pulmonaires, tels que l’air qui arrive avec violence dans la cage thoracique alors qu'il n'y a rien à évacuer, arrive à faire exploser des alvéoles pulmonaires.

C'est « l'EMPHYSEME PULMONAIRE. »

Par Dr LEGROS.

SYMPTOMES PRINCIPAUX:

Suivant l'ancienneté de la maladie et donc sa sévérité ,il y a différents symptômes.
Le plus inquiétant est la "POUSSE". C'est à dire que le cheval utilise sans cesse tous ses muscles pour augmenter sa capacité respiratoire. Il pousse avec son ventre et tire avec ses naseaux.
Quand ces symptômes sont là, il y a déjà d'importants dégâts pulmonaires. Les autres symptômes constatés:

  • Toux chronique et inextinguible
  • l’emphysème pulmonaire
  • Tachypnée (accélération du rythme et de la fréquence respiratoire)
  • Fatigabilité au moindre effort
  • Jetage nasal (par surinfections)
  • Amaigrissement (à force de s'épuiser à tousser et à respirer)

TRAITEMENT:

Le traitement Environnemental

emphysème cheval
  1. Le premier traitement est d'éviter au cheval de se trouver confronté à des agressions respiratoires.
  2. Le cheval a été conçu pour vivre au grand air et c'est la meilleure manière de lui éviter des irritations via les muqueuses nasales, même si il existe des allergies saisonnières en plein air (colza par exemple)
  3. Eviter le foin poussiéreux et si possible ne pas le distribuer à l'intérieur du box (tel que le filet à l'extérieur).
  4. Mouiller le foin lui permet de ne pas sans inhaler les poussières. Distribution du foin dans un filet a foin.
  5. Eviter la paille, litière non poussiéreuse et saine (curage régulier).

Le traitement médical

  1. Médicaments de confort : homéopathie, tisanes de plantes, sirop; nébulisations aux huiles essentielles.
  2. Médicaments et traitements sur ordonnance lors de la consultation vétérinaire.

Prestations à l’écurie Crinière d’or protocole de soins du cheval dit « emphysémateux »

  • Vit en extérieur dans un paddock sain et sortie en journée à l’herbe
  • Abri ventilé ouvert non poussiéreux et nettoyé au MICROFERM
  • Foin mouillé et pulvérisé aux EMA donné deux à trois fois par jours (suivant les besoins du cheval) en filet a foin en extérieur
  • Suivis vétérinaire/ ostéopathe- acuponcteur / naturopathe avec prise de rendez-vous fréquents et suivant évolution de la « maladie » + ration et compléments alimentaires donnés avec les traitements véto, possibilité de donner en plus une tisane aux plantes bio faite maison pendant les crises.
  • Vermifuges naturels
Si cette article vous intéressait vous pouvez en être, également, par notre article sur les principales pathologies

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les Mentions légales

×